Soixante-dix minutes de la vie d'une mercenaire

Genre(s):

Série:

Auteur(s):

Cette mini-aventure se déroule dans le même cadre que "Chrysalide" : un futur biopunk, où les grosses entreprises se disputent férocement l'énorme marché de la manipulation du vivant.

Vous incarnez une mercenaire surnommé Selkie et la mission qu'on vient de vous confier n'est qu'une petite escarmouche au sein de cette énorme guerre à peine secrète. Vous n'avez pas d'autre ambition que de toucher votre chèque et, pour cela, vous allez devoir risquer votre vie en vous aventurant en plein milieu de l'Amazonie, dans une base scientifique où sont pratiquées des expériences pour le moins discutables.

35 paragraphes
Aventure: 
Fichier(s) attaché(s)Taille
selkie.rtf (1334)241.73 Ko
Jeu

Type de règles:

Hasard:

Liberté d'action:

Difficulté:

Droits
Liens: 
  • Lien vers les critiques du livre-jeu sur Rendez-vous au 1
  • Lien vers les critiques du livre-jeu sur La Taverne des Aventuriers
  • Lien vers l'éditeur en ligne Lulu

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Aventures récentes

couverture du Conte du Griot Céleste
Par : Baron Perché (alias grattepapier)
Vous souvenez-vous de l'époque où la musique était source de magie? C'était il y a très longtemps de cela, quand les animaux parlaient le langage des...

Une aventure au hasard

Par : The Oiseau
Cette aventure est une préquelle au Manoir de l’Enfer, qui se déroule en fait dans un autre manoir, celui du Comte Pravemi d’Orvieto. Son auteur, Gaetano Abbondanza, a réussi à produire une aventure aussi atmosphérique (et difficile) que le Manoir original de Steve Jackson. Les règles sont celles...

Une aventure primée

Par : Sunkmanitu
Incarner un tueur de zombi c'est cool non ? Et bien cette aventure te propose d'incarner un zombi, un vrai de vrai 100% viande pourrie.
Prépare ton cerveau putréfié, tes mains décharnées, et tes dents (celles qui te restent) et passe à table mon bon Georges !
Récompense : Mini-yaz d'or