Flam

Après le brouillard

La nuit interminable, comme si le temps boudeur refusait de s'écouler. Tout au fond, vous percevez les tortillements de deux corps enlacés, quelque part sous les peaux. Les autres dorment, ou ne font que fixer l'obscurité, les yeux ouverts ou même fermés... En tout, deux douzaines d'hommes et de femmes, mais si peu d'enfants, et tous ont vu au moins dix et quatre hivers. Soudain, une bourrasque menaçante s'engouffre en sifflant et vous bondissez pour faire écran de votre corps : il n'y a que la chaleur du feu qui repousse les bras laiteux d'Oundodak.

Orisha

Yibobo vodoun, ayibobo vodoun ! Orisha, tu es prête pour le voyage. Écoute la voix de Mawu, entends le chant de la savane, cherche l'appel de la terre.

Oukeni, à quoi ressemble le monde d'en dessous ?

Aucun de ceux qui foulent la surface ne le sait. Il n'y a que les morts qui ont franchi ses portes, jusqu'à aujourd'hui... Tu seras mes jambes, je serai tes yeux, nous le découvrirons ensemble.

Texaco Bang Bang

Texaco. Une horrible enseigne de station-service, mangée par la rouille. Je referme mes paupières bien comme il faut. Je masse mon front moite, prêt à se fendre. Quelle cuite ! Je suis tout étourdi et j'ai la nausée. Quand j'ouvre les yeux, je suis ébloui par un gros soleil rouge qui s'écrase sur l'horizon. Dans l'habitacle de la vielle Ford, c'est une vraie fournaise, tout embuée de sueur et de remugles de Tequila. J'ai l'impression d'être un insecte dans un cruchon, ou peut-être bien le ver dans le fond de la bouteille.

Anoki et le Dieu Ours

À cette période de l'année, la grande plaine est dangereuse, traîtresse comme la fine couche de glace d'un lac gelé. Les anciens disent que parfois se lève le blizzard, et que l'on y erre jusqu'à la mort. Ils prétendent que des esprits mauvais hantent la plaine, mais j'avais résolu de ne jamais abandonner Meika.

Le Retour du Nécromancien

Il y a des années que vous n'avez eu de nouvelles de votre vieil ami Yori. Fatigué des aventures, il s'est retiré voici belle lurette et vit dans une cabane de chasseur dans la lointaine Forêt Noire. Aussi êtes vous très surpris lorsqu'on vous tapote sur l'épaule et qu'un inconnu (d'ailleurs comment ce bougre a-t-il pu vous débusquer au comptoir de cette taverne oubliée ?) vous présente une missive cachetée du sceau du votre ancien compagnon d'armes. Vous glissez une pièce dans la main du messager et celui-ci tourne les talons sans demander son reste.

Souscrire à RSS - Flam

Aventures récentes

Par : Jérôme Ruffier
Vous êtes le Muet, un mercenaire banal accompagné de votre camarade Gérard, un Luxis vulgaire (un Luxis, quoi), toujours à l’affut d’une quête...

Une aventure au hasard

Rien n’est fini ; tout se poursuit
Par : Jin Sombrecoeur
Cette fois-ci, le virus et les zombies ont gagné le Continent et plus précisément la ville de Payerne. Après le décor paradisiaque de l'île, place au cadre urbain d'une ville moderne dans laquelle vous trouverez de nouvelles créatures, de nouvelles armes mais surtout encore plus de zombies. Dans la...

Une aventure primée

Main réparée
Par : MerlinPinPin
« Papa, raconte-moi une histoire. »
« Quel genre d’histoire ? »
« Une histoire qui fait peur ! »
Depuis que la Nouvelle peste prive peu à peu les humains de leur mémoire, que les monstres rôdent dans les zones condamnées, nous ne faisons que survivre. Pour des doses de memsine, pour se souvenir un...
Récompense : Mini-yaz d'or