Le Temple du Dieu Néant

Genre(s):

Série:

Auteur(s):

Lauréat:

Plus le temps passe, plus vous regrettez d'avoir accepté de prendre la tête de cette expédition. Jusqu'ici, rien ne s'est déroulé comme prévu. Pourtant, sur le papier, tout paraissait si simple: retrouver un temple oublié quelque-part dans la forêt amazonienne, et ramener le trésor qu'il contient. Vous avez rempli ce type de mission des dizaines de fois. Avec votre expérience, en accomplir une de plus n'aurait dû être qu'une formalité.

Premier souci: les indigènes qui habitent ce coin de jungle n'ont rien en commun avec ceux que l'on peut voir sur les dépliants touristiques. Toutefois, ce n'est pas ce qui vous inquiète le plus, même si leurs attaques incessantes ont déjà décimé plus de la moitié de vos hommes. Non, ce qui vous fait peur, vraiment peur, ce sont vos principaux compagnons. Une aventurière sans scrupule ; un colosse indien, effrayant, brutal ; un archéologue hautain qui en sait plus qu'il ne veut bien l'admettre. Pour l'instant, ils font mine de vous obéir, mais votre sixième sens vous avertit que cela risque de ne pas durer.

Encore une chose... l'appellation de ce temple... la mention de ce dieu Néant. Un nom de sinistre augure, s'il en est. Pourtant vous vous sentez étrangement exalté... comme si vous alliez enfin découvrir la vraie richesse que vous cherchez depuis toujours, et qui vous échappe sans cesse: le véritable sens de votre vie.

Version 1.1, 53 paragraphes, disponible dans le Hors Série n°1 de la Saltarelle: http://delarmgo.jimdo.com/

50 paragraphes
Jeu

Type de règles:

Hasard:

Liberté d'action:

Difficulté:

Droits
Crédits: 
Illustration: Linflas
Liens: 
  • Lien vers les critiques du livre-jeu sur Rendez-vous au 1
  • Lien vers les critiques du livre-jeu sur La Taverne des Aventuriers
  • Lien vers l'éditeur en ligne Lulu

Commentaires

Portrait de Topher

L'introduction est vraiment séduisante !
( bien que j'aurais arrêté à cette phrase "(...) et qui vous échappe sans cesse." )
Je ne sais pas encore si je vais prendre le temps pour cette histoire mais l'entrée en matière est réussie, bel exemple d'écriture, ça donne envie d'y plonger et de progresser également en tant qu'auteur.

Portrait de Shudhakalyan

Il y a 3 fichiers qui mentionnent tous "ancienne version". Où est la nouvelle ?

Salut,

La version 1.1 est une exclusivité de la fanzine La Saltarelle. C'est discrètement évoqué à la fin de la description. Le lien direct est : http://shengo.free.fr/JDR/Saltarelle_HS1.pdf (420) (page 5 à 76).

J'ignore si cette version est destinée à rester définitivement un morceau de La Saltarelle, où si elle sera externalisée et mis en ligne directement ici passé un certain temps (comme ce qui se faisait pour la Feuille d'Aventure).

Portrait de Shudhakalyan

Mille mercis pour cette réponse belle, précise et rapide, Skarn. Et merci aussi pour le lien dont j'use immédiatement. Je n'avais effectivement pas compris de quoi il retournait avec la version 1.1. alors même que j'avais suivi le lien...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Aventures récentes

Par : Skarn
Les morts parlent par votre bouche, agissent à travers vos mains.
Vous et vous seule déciderez à quels esprits vous accorderez ce privilège.

Une aventure au hasard

Par : Sunkmanitu
Fin du 19e siècle. Vous êtes un Sioux Lakota du Nord Dakota. Le conseil des anciens vous a élu pour recevoir l’enseignement chamanique dispensé par le Vieux Chaman qui vit dans les Montagnes Sacrées. Vous devrez affronter de redoutables adversaires humains, des animaux mythiques et braver les...

Une aventure primée

Hissssa de Makan
Par : Kraken
Vous vous appelez Hissssa, et vous êtes un changeur de forme. Makan, c’est l’endroit où vous vivez, une petite île volcanique perdue dans l’océan. Comme tous ceux de votre race, vous avez le pouvoir de modifier votre apparence à volonté, et c’est pour cette raison que le Père des Cauchemars vous a...
Récompense : Mini-Yaz d'argent