10 ans de prix Yaztromo

Il est merveilleux d'être vivant.

C'est vrai pour un être humain. C'est aussi vrai pour une idée. Quand on aime un courant littéraire, il est intéressant d'étudier son passé, son origine, ses premiers essors, son développement. Mais la vraie joie vient de le voir évoluer, se développer. Quand je lis des livres-jeux fraîchement écrits aujourd'hui et que j'y trouve des concepts novateurs, je suis aux anges, car cela prouve que tout n'a pas été déjà fait, que le filon est encore exploitable, qu'il y a encore de nouveaux trésors à découvrir. Le genre vit, il grandit, il se diversifie.

Et dans la communauté francophone, le cœur qui l'alimente, la flamme qui le maintient vigoureux, porte un nom : le prix Yaztromo.

Tout a commencé voilà dix longues années. En ce temps-là, les livres-jeux dans la francophonie étaient au point mort. Plus de créations, quelques rééditions disparaissant peu à peu des magasins. Dans les méandres d'Internet, sur un forum aujourd'hui défunt, quelques irréductibles évoquaient encore l'âge d'or du genre.

Et voilà qu'un jour, le prolifique The Oiseau crée un sujet, comportant un sondage, pour élire la meilleure production amateure de l'année. N'y participent alors que quatre histoires, dont deux des siennes. Il décide, pour la blague, de nommer pompeusement cela le prix Yaztromo, du nom d'un personnage récurrent de la série Défis Fantastiques, dans une parodie des cérémonies de remises de prix grandiloquentes.

Et là, quelque chose s'embrasa. C'était une période étrange, emplie d'une activité frénétique : multiplications des projets, des fanzines, des forums. Un chaos flamboyant de créativité, instable, inconstant, mais vivant. Il fallait produire ou périr, il fallait montrer qu'il restait des passionnés, et qu'ils ne laisseraient pas mourir le genre.

Et quand arriva la fin de l'année 2005, voilà qu'une dizaine de nouvelles aventures avaient été écrites, et se préparaient à la bataille pour la première place. En l'espace de moins de 12 mois, le Yaz' était passé du statut de sujet isolé au milieu d'un forum en perdition à un véritable concours tout ce qu'il y a de plus sérieux, avec ses règles, ses juges.

La machine était en route, et elle ne s'arrêta plus. Alors que mourrait petit à petit les autres idées de l'époque, trop fragmentaires ou étant arrivées au terme de leur concept, les prix survécurent. Mieux, ils ne cessèrent de se développer, attirant toujours plus de nouveaux auteurs de talents, tout en conservant les anciens.

Et nous entrons maintenant dans la dixième édition. Les gens ont changé, ont vieilli. Certains sont partis, d'autres sont venus. Le contexte même a évolué, avec le développement des livres numériques, avec l'arrivée de nouveaux supports, de nouveaux acteurs. L'avenir est finalement peut-être moins sombre, le besoin de produire moins grand. Et pourtant, les prix sont toujours là. Et personne n'a envie que cela s'arrête.

Car les prix Yaztromo sont maintenant une institution. Aucune autre récompense n'est offerte que la gloire de la victoire, et pourtant, chaque année, de nombreux auteurs s'efforcent de produire une nouvelle œuvre pour pouvoir participer. De décembre à février, les forums bruissent d'activités sur le sujet, entre les auteurs qui livrent leur travail à la dernière minute et les lecteurs qui s'efforcent d'apporter des commentaires constructifs, au point de parfois faire tomber les serveurs la nuit de la révélation des résultats !

Car si tout n'est probablement pas parfait, il y a une alchimie qui se produit, une émulation. Les gens ont envie de participer, d'écrire ou simplement de critiquer. Et les lecteurs sont d'ailleurs généralement bien servis. La quantité, et surtout la qualité, de ce qui est amené chaque année devant le public, ne cesse de m'impressionner. Que ce soit au nouveau du style, du scénario, ou du jeu, il ne s'écoule pas une édition sans qu'un ouvrage ne se distingue brillamment. De fait, le niveau est généralement plus relevé que dans la production professionnelle, avec des enjeux, des histoires, que n'auraient pas permis le carcan de la littérature jeunesse.

Ce billet est probablement débordant d'optimisme, apportant une vision un peu trop rose des choses. Mais je sais qu'il y a dix ans, on n'entendait que le souffle de la mort lente dans le monde des LVH, alors qu'aujourd'hui, je peux écrire ces lignes et des gens sont là pour les lire. Et je sais que cela, c'est en grande partie grâce aux Yaz'.

Alors bonne chance à tous les participants déclarés, bon courage à tous les auteurs qui planchent encore et surtout bon amusement à tous les lecteurs qui s'impatientent. La dixième édition du prix Yaztromo sera bientôt là, et je compte sur vous tous pour que ce ne soit que la première d'une nouvelle série.

Skarn

Pour les auteurs qui souhaiteraient participer, vous avez jusqu'au 31 décembre minuit pour nous faire parvenir votre aventure, soit en l'ajoutant sur ce site, soit en la mettant en libre disposition ailleurs sur le net et prévenant les amateurs par un message dédié sur Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net) ou sur La Taverne des Aventuriers (http://www.la-taverne-des-aventuriers.com).

Mots-clés :

Type d'article:

Commentaires

Portrait de Fitz

Excellent article Skarn!

Bonjour,
Je fais partie des lecteurs "de l'ombre", ceux qui se délectent des livres-jeux de ce site sans laisser d'avis sur le forum. Ce n'est pas bien, je sais... Il est important d'encourager les auteurs, des les aider à repérer les simples coquilles ou les problèmes de fond plus embêtants, et surtout, de leur montrer qu'ils sont LUS, qu'ils ne travaillent pas pour rien. Alors je profite aujourd'hui de cet article sur les Yaz pour faire ce que j'aurais dû faire depuis longtemps : dire un grand MERCI et un énorme BRAVO à tous les auteurs !

Très bon article ! Merci Skarn.

Portrait de Namron le Barbu

Il y a manifestement une passion inébranlable qui s'émane de cet article, un salut à la réussite d'une entreprise... et pour une célébration des 10 ans, Dieu que c'est bien écrit ! Maintenant je sais ce qu'il me reste à faire avant la fin de l'année... :)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Aventures récentes

Par : Jérôme WIRTH
Tous les six ans, la Comète qui traverse le ciel est le signe du début de l'Epreuve des Clans pour les Elfes de la forêt d'Yffen. Ce rite multi-...

Une aventure au hasard

Par : Albatur
Une horreur venue du fond des âges menace Titan. Alors que vous même êtes toujours en quête de votre propre identité c'est VOUS que Samoth désigne pour aller chercher les reliques capables de mettre en déroute ce fléau. Y parviendrez-vous ? Serez-vous utiliser le potentiel de ces artefacts ?
 

Une aventure primée

Par : Kraken
"Ophidée, sorcière ! Sais-tu seulement ce que tu as fait ? Cela ne t'a donc pas suffi de trahir mon enseignement pour te vautrer dans le Mal ? Ouvrir la tombe d'Adraxath était la provocation de trop, tu me pousses à intervenir. Prends garde à mon courroux ! Moi, Fuliginius - ton maître - je viens...
Récompense : Mini-Yaz de bronze